Le décollage ainsi que l’atterrissage d’un avion causent la plus grande peur des personnes qui ont la phobie des avions. Cependant, cela peut parfaitement se gérer étant donné que, la plupart du temps, cette peur est causée par un manque d’informations et de connaissances concernant ce moyen de transport. Voici quelques astuces pour gérer au mieux ce type de stress.

Les exercices pratiques à faire

Les personnes qui sont stressées au décollage et à l’atterrissage en avion sont surtout des voyageurs en proie à l’anxiété. Autrement, ils ont besoin de tout contrôler. Ce type de problème ne se gère pas seulement en avion, il est indispensable de réaliser des exercices au quotidien afin de maitriser les cas d’anxiété. À cet effet, les conseils sur https://www.lorisvitry.com/ vous sont d’une grande aide. Des séances de méditation au quotidien peuvent être des solutions appropriées dans ce cas. Cela permet de relâcher complètement ses muscles et de se détendre au maximum en travaillant également son souffle. En ayant une respiration régulière, le cœur va ralentir et apaiser l’esprit. Il sera nécessaire de reproduire ce geste une fois que vous êtes monté dans l’avion et avant le décollage, mais aussi, quand ce dernier commence son atterrissage. Si c’est la première fois que vous prenez un avion, avant même de monter dans l’appareil, il est essentiel de bien se préparer psychologiquement et physiquement. La veille, ne pensez à rien et faites une bonne nuit de sommeil. Pensez également à bien manger et évitez le jeûne, car cela peut augmenter l’anxiété. Ensuite, dès l’entrée dans l’appareil, il faut bien prendre votre souffle. Une fois assis en plus de la petite séance de relaxation par la méditation, n’hésitez pas à discuter un peu avec votre voisin. Cela va vous permettre de lui demander ses impressions et ses expériences en avion. Une fois que l’avion prend le départ, ne pensez à rien et refaites l’exercice de respiration comme si vous faisiez votre méditation. À l’approche de l’atterrissage, refaites le même exercice en vidant votre esprit et en prenant un gros bol d’air avant d’évacuer.

S’informer est essentiel

Le problème avec certaines personnes en proie au stress au décollage et à l’atterrissage, c’est qu’elles sont mal informées. Une personne qui voyage pour la première fois en avion aura sans doute en tête les évènements qu’il a vus dans les films et les reportages. Résultat, il aura peur de son voyage. Sachez que, selon les études, le transport en avion est le plus sûr et le moyen qui enregistre le moins de cas d’accidents comparés à la voiture, au train ou au bateau. De plus, les accidents au décollage ou à l’atterrissage ne surviennent que très rarement. Les turbulences arrivent également comme les vagues en mer si vous prenez le bateau ou les dos-d’âne sur route quand vous roulez en voiture. Cela ne veut pas dire que l’avion est en mauvaise posture. S’informer vous permettra également de savoir à l’avance pourquoi il y a un bruit strident au décollage. Ils ne sont pas là pour vous faire peur, mais c’est un bruit normal que le moteur dégage afin de pousser l’avion et le faire décoller. En d’autres termes, il faut savoir banaliser les choses et ne penser qu’à la destination. Il est aussi essentiel de bien respecter les consignes de sécurité au décollage et à l’atterrissage comme le fait de mettre la ceinture, d’éteindre les appareils électroniques et autres, afin de se rassurer au maximum.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.